Le cœur d'un boxeur

À partir de 12 ans

Théâtre

© Yann Jean François

Dans une maison de retraite, la chambre de Léo vieux boxeur, est inconfortable, petite, un peu délabrée. Jojo, jeune «racaille» de 16 ans, est chargée, dans le cadre d’une sanction pénale, de la repeindre. Léo et Jojo, deux personnes plongées dans un univers car-céral. Chacune dans sa solitude. Trois générations les séparent. La communication est difficile. La jeune est insolente, le vieux paraît sénile. Ce sont des masques de défense ; ils apprennent peu à peu à se connaître. Et ces deux-là finissent, après s’être fait la guerre, par se sauver l’un l’autre, recouvrer le chemin vers la liberté. Une manière de marronnage en somme.

« Nous vivons dans une région, multiculturelle, riche de traditions issues des cultures bushinengées, celles du Marronage. Ces cultures qui reposent sur le respect des faits et dits des ancêtres voient leur intégrité et leur stabilité bouleversée par les apports des médias, des réseaux sociaux, par l’urbanisation et le style architectural « cage à poules », où s’entassent des familles sans ressources, défigurées par le chômage, les dispositifs sociaux, et la montée de l’individualisme. Les villages traditionnels apparaissent comme des cloaques. Les vieux ont de moins en moins de place au sein du clan, leur parole est sujette à caution et les EPADH se remplissent peu à peu… Le Marronnage se vit alors dans la délinquance… Car les jalons s’effacent et les jeunes entrent à leur manière en « dissidence ».

Ewlyne Guillaume

Distribution

MISE EN SCÈNE
Ewlyne Guillaume

TEXTE
Lutz Hübner

INTERPRÈTES
Serge Abatucci, Kimmy Amiemba, Myslien Niavai

DÉCORS & LUMIÈRES
Dominique Guesdon

PRODUCTION
Cie KS & CO

SOUTIENS
Ministère de la culture, DAC Guyane, Mairie de Saint-Laurent du Maroni

DURÉE
1h05

Représentation

Avril

Sam 06

18h

Billetterie

Tarifs
5€ et 10€

 

Réservation
contact@theatre-de-macouria.com

X